logo Cosyom
La rénovation énergétique Nantes Sud – 06 65 90 74 55

Augmentation du prix du gaz : Comment réduire la facture énergétique durablement ?

Le prix règlementé du gaz a subi, au 1er septembre 2021, une forte augmentation : +8,7%. Depuis le 1erjanvier 2019, l’augmentation cumulée avoisine les 16%.

La facture énergétique représentant en moyenne 52% du budget des ménages, l’impact de cette hausse sera fortement ressenti par ceux qui utilisent cette énergie. Les foyers qui cuisinent, se chauffent et produisent leur eau chaude au gaz seront impactés de plein fouet.

Pour information, la facture énergétique d’un foyer moyen se décompose de la manière suivante :

  • 66% pour le chauffage,
  • 11% pour la production d’eau chaude sanitaire,
  • 5% pour la cuisson,
  • 17% pour l’appareillage électrique.

 

Quelles sont les solutions réduire la facture énergétique malgré ces hausses ?

L’habitat durable (raison d’être de COSYOM) doit induire une charge financière supportable par ses occupants.

1 – La solution simple et peu coûteuse

Réduire la température de consigne de chauffage, particulièrement dans les pièces faiblement occupées (chambres). On estime que baisser la température intérieure du logement permet de réaliser environ 7% d’économie.

Ceci impose aux occupants de s’habiller un peu plus chaudement.

 

2 – Le remplacement de la chaudière par un matériel plus performant

Cette solution consiste à remplacer une chaudière à gaz de conception ancienne par une chaudière haute performance ou une chaudière à condensation. Ceci permettra de réaliser entre 5 et 20% d’économie pour un investissement proche de 5000€.

Cette solution peut sembler intéressante mais il faut envisager que l’augmentation annuelle des prix du gaz, ajoutée à l’investissement, annule à moyen terme l’économie d’énergie.

Avant d’opter pour une chaudière à condensation, il faut impérativement s’assurer que le niveau d’isolation de l’habitation soit suffisant pour permettre un chauffage à basse température (la température de l’eau circulant dans les radiateurs inférieure à 50°). En effet, si l’isolation n’est pas suffisamment performante, l’eau sera à 60 ou 70° rendant impossible de phénomène de condensation dans la chaudière. Elle aura, par conséquent, le même rendement qu’une chaudière classique.

 

3 – Le changement d’énergie

La pompe à chaleur est un système de chauffage très efficace pour réduire la facture énergétique car employée dans de bonnes conditions, elle peut avoir un rendement proche de 300% (ce qui signifie que 1kWh d’électricité acheté peut produire jusqu’à 3kWh de chauffage). Mais comme la chaudière à condensation, elle nécessite un réseau de chauffage à basse température, donc un logement bien isolé.

Si ce n’est pas le cas, il faudra privilégier une chaudière à bois (bûches ou granulés).

 

4 – L’isolation du logement

Les solutions présentées précédemment ont une action directe sur la facture énergétique mais elles ne résolvent pas le problème principal que sont les déperditions thermiques (fuites de chaleur vers l’extérieur).

 

déperditions thermiques

La mise en place d’une isolation performante est la solution à privilégier car elle agit sur plusieurs axes :

  • Réduction drastique des pertes thermiques et par conséquent des besoins de chauffage,
  • Amélioration du confort en hiver par l’augmentation de la température de l’air intérieur et la disparition des murs froids,
  • Avec des matériaux bien choisis, amélioration du confort d’été.

La solution d’isolation permet de conserver la chaudière en place.

Isoler une maison dans son intégralité est coûteux mais les économies d’énergie peuvent aller jusqu’à 85%. De nombreuses aides financières, telles que Ma Prime Rénov (voir article), peuvent alléger la facture.

Isoler une maison peut être fait en plusieurs étapes pour étaler la charge financière sur plusieurs années. Dans ce cas, il faut commencer à minima par l’isolation des combles ; cette action devrait permettre un gain aux environs de 25% (en cas d’absence d’isolation ou en présence d’un isolant très dégradé).

 

En conclusion

Plusieurs solutions sont possibles, soit agir sur le système du chauffage, soit agir sur l’isolation pour réduire les besoins d’énergie.

La solution la plus durable est la mise en place d’une isolation performante car :

 

  • etiquette energetiqueElle réduit la consommation et la facture énergétique,
  • Elle réduit très significativement l’impact environnementale de l’habitation,
  • Elle améliore significativement l’étiquette énergétique et environnementale du bâtiment,
  • Elle augmente la valeur du bien grâce à l’amélioration de la performance énergétique (Selon l’ADEME, un logement ayant une étiquette énergétique A ou B se vend 15 à 25% plus cher que les autres catégories).

 

Un audit énergétique vous permettra de faire le meilleur choix entre ces solutions. Il vous offrira une vision claire pour réaliser la rénovation énergétique de votre logement.

Pour plus d’information contactez-nous.